samedi 26 mars 2016

L'étranger, Albert Camus



“ L'étranger „

titre ☆ L'étranger

auteur ☆ Albert Camus

édition ☆ Folio

nombre de pages ☆ 188

genre ☆ Classique

date de sortie : ☆ 1957




"Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s'est ouverte, c'est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j'ai eue lorsque j'ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n'ai pas regardé du côté de Marie. Je n'en ai pas eu le temps parce que le président m'a dit dans une forme bizarre que j'aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français..."



Mon avis :
Autant vous le dire tout de suite, ce fut une catastrophe. Si vous adorez ce livre et que vous ne voulez pas le voir critiqué de manière négative, autant passer votre chemin une fois cette phrase terminée. Je ne vais peut-être pas être très « tendre » mais je livre uniquement mon ressenti personnel quant à ce roman. Je ne doute pas qu’on puisse l’apprécier, et au contraire, j’espère que c’est le cas pour certains d’entre vous.

Je suis du genre assez éclectique, je lis pas mal de choses, dont des classiques de temps en temps. L’envie de me plonger dans celui-ci m’étais venue, mais… je peux vous dire que je l’ai vraiment regretté. Et voici pourquoi. Tout d’abord, j’étais déçue de son style. Je n’avais jamais lu de livre d’Albert Camus, et je m’attendais, à tort, à un style grandiose, accrocheur, poétique, ou quelque chose dans ce goût-là. Après tout, si cet auteur est tellement connu, son style devait avoir ce petit truc en plus, non ? Non. Pas de mon point de vue. Sans me vanter, je suis rpgiste et j’ai franchement trouvé que je me débrouillais mieux (quand je le veux). Disons que ce n’est pas recherché. Le style est simplissime, les phrases le sont aussi. Et finalement, c’est sans doute parce que je suis rpgiste et que j’ai l’occasion de côtoyer de belles plumes que j’ai été déçue de la sorte par sa manière d’écrire. Je ne dis pas qu’il écrit mal, attention. Mais ça n’a rien de bien folichon non plus. C’est… simple. Banal. Tout le monde pourrait écrire de la sorte, voilà tout.

Au fil de ma lecture, j’ai trouvé le temps long. Parce qu’il ne se passait pas grand-chose. Je me suis dit que c’était le début qui était un peu long à démarrer, mais… non. Je n’ai tout simplement pas été accrochée du tout par ce roman. D’une indifférence totale au personnage et à l’histoire de manière générale, je devais me mettre un bon coup de pied au derrière pour poursuivre ma lecture, et la terminer. J’aurais pu abandonner me direz-vous. Oui. Mais non. Parce que je ne supporte pas cela. La fin d’un roman peut relever le niveau du reste. Et ne pas finir le roman est à mes yeux une sorte de manque de respect. Je n’ai abandonné que deux livres ou trois, seulement parce qu’il s’agissait de lectures imposées que je n’arrivais vraiment pas à lire. La lecture d’un roman, c’est comme de la mayonnaise ; soit ça prend, soit ça ne prend pas. Et ça n’a pas pris, voilà tout.

Une fois la dernière page tournée (parce que oui, j’y suis tout de même arrivé), je suis ressortie avec une énorme impression de vide. Ce livre ne m’avait rien fait du tout, et m’avait même ôté toute capacité à m’émerveiller, à apprécier quelque chose dans une lecture. J’ai eu une véritable sensation de néant après ça, et ça m’a fait un drôle d’effet, vraiment pas appréciable pour un sou. J’étais d’ailleurs à deux doigts de la panne livresque, et j’ai dû choisir la lecture suivante dans le but de ressentir des choses. C’était terriblement important.


En somme :
cette lecture a été éprouvante, à tous points de vue, et j’en suis ressortie vraiment mal, pas à cause de l’histoire, mais à cause du manque d’intérêt total qu’il m’a causé.

Ce livre est fait pour vous si... :
- Vous avez déjà lu du Camus et cela vous a plu
- Vous aimez les classiques
- Mon avis ne vous a pas totalement découragé


Ce livre n'est pas fait pour vous si... :
- Vous avez été traumatisé durant votre scolarité par les lectures obligatoires
- Ma chronique vous a donné envie de courir très loin de ce livre
- Les styles simples ne vous plaisent pas

2 commentaires:

  1. Wouaw... Voilà qui ne fait pas du tout envie :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, mais c'était vraiment laborieux :/

      Supprimer